Ingrid Desjours – Écho

Ils étaient beaux, riches et pervers. Leur émission pulvérisait l’audimat ; les invités en sortaient humiliés, insultés, blacklistés. Petite lucarne et jeux du cirque… Aujourd’hui, les Frères Vaillant ne sont plus. Et la scène de crime n’est pas belle à voir.

En arrivant sur les lieux, le commandant Vivier constate l’horreur des mutilations. Les deux pantins semblent figés en un tableau grotesque, d’un effroyable sadisme. Et l’avis de Garance Hermosa, sexo-criminologue au profil incendiaire, confirme ce premier diagnostic. Certes, les jumeaux ne manquaient pas d’ennemis, mais ce degré de violence rituelle laisse deviner un véritable monstre… Pour le démasquer, le flic et l’experte devront se voir en son miroir sans entrer dans son jeu. Car le crime, comme l’écho, se répète…

Le premier livre d’Ingrid Desjours, elle-même psycho-criminologue, est une réussite et annonce le potentiel de cette auteur à succès. Le duo Vivier/Hermosa fonctionne à merveille : dialogues truculents, personnages crédibles. La personnalité haute en couleurs de Garance cache une jeune  femme hypersensible, véritable réceptacle au monde alentour, idéalement douée pour son métier.  L’enquête, disséquée par la criminologue nous dévoile progressivement les origines de la psychologie perverse du tueur.