Le dilemme – B.A. PARIS – Editions Hugo Thrillers, Mai 2020.

Voici une auteure que je ne connaissais pas mais que j’ai désormais hâte de découvrir plus amplement ! Question suspense, ce livre est un supplice, mais traité avec une finesse absolue, une douceur telle que l’on a l’impression de flotter sur un petit nuage, alors que l’on sait que l’on va tomber de haut, et que la chute va être dure.

B.A. Paris nous invite à une soirée d’anniversaire au cours de laquelle tout ou presque va se dérouler comme prévu… Livia Harman a invité une centaine de convives, famille, amis, collègues proches, pour fêter ses 40 ans : une journée exceptionnelle qu’elle prépare depuis très longtemps, c’est même un rêve de jeunesse censé remplacer la fête qu’elle n’a pas eu pour son propre mariage, une véritable obsession qui s’est amplifiée au fil du temps… Son mari Adam l’épaule avec amour dans les préparatifs, ainsi que son fils Josh, tandis que sa fille Marnie, étudiante à Hong-Kong et qui, occupée par ses révisions, n’a pas pu faire le déplacement…

Alors que la fête s’annonce merveilleuse, nous allons progressivement comprendre grâce à l’alternance de chapitres concernant le point de vue de Livia et celui d’Adam, que quelque chose close dans cette famille américaine à priori idéale… Livia qui devrait se réjouir pleinement de cette fête tant attendue cache un secret qui lui mine le moral. Pour quelle raison évite-t-elle sa fille, et préfère même qu’elle ne soit finalement pas là ce soir? Quant à Adam, trop heureux de réaliser enfin le rêve de son épouse, lui prépare une surprise de taille : Marnie doit revenir de Hong-Kong pour l’anniversaire de sa mère! Mais son vol a du retard et sa correspondance est décalée… Les choses se gâtent… La rumeur coure qu’un avion s’est écrasé au départ du Caire… Adam doute mais il lui semble impossible que Marnie ait pu être dans cet avion… Si seulement, elle lui donnait de ses nouvelles, il serait rassuré… Mais il va garder pour lui ce doute sans en parler à Livia, à quoi bon lui gâcher sa soirée?

Je dois bien reconnaître que pour une première lecture, je suis très impressionnée par la tension psychologique qui émane de cette histoire. Je n’étais à priori pas plus que cela intriguée par la quatrième de couverture… Et me voilà conquise dès les premiers chapitres par le récit à deux voix d’une soirée d’anniversaire absolument pas comme les autres! La culpabilité est le thème de ce roman, un roman douloureux, qui me rappelle en ce sens certains livres de Laura Kasischke où l’on assiste à l’introspection de personnages en proie à des sentiments très complexes. Ici, le couple cherche à se protéger mutuellement, épargner à l’autre par amour, la crainte, la douleur ou la déception, mais la catastrophe que l’on attend à chaque page finit par arriver et balaye tout sur son passage.

J’ai eu l’impression que l’empathie ressentie pour un personnage (ici Adam) a atteint son paroxysme dans ce livre, je me suis mise à sa place à chaque seconde et je sais que j’aurai bel et bien pu réagir comme lui: chacune de ses décisions, prise pour épargner son épouse, l’enfonce plus profondément dans une situation désespérante… On évoque un thriller domestique pour catégoriser ce livre, mais le dénouement, en ayant en tête le fait que ce soit un thriller, m’a quelque peu déçue, je le définirai donc plutôt comme un drame psychologique très réussi. Je remercie Net Galley et les Editions Hugo Thrillers pour la lecture de ce livre.