Regarder le Noir, sous la direction d’Yvan Fauth – Editions Belfond, Juin 2020.

Une pléiade d’auteurs réunis par le passionné Yvan Fauth (du blog littéraire https://gruznamur.com) autour d’un même thème lié à nos 5 sens : « Regarder le noir » fait suite au recueil de nouvelles « Ecouter le noir » publié en 2019… L’occasion rêvée de retrouver certains auteurs et d’en découvrir d’autres, sous un format particulier, celui de la nouvelle, auquel il faut le reconnaître, nous sommes assez peu habitués… A tort d’ailleurs car une nouvelle réussie c’est un concentré d’émotions garanti ! Le thème imposé « regarder le noir » a assurément inspiré les auteurs conviés et le résultat est vertigineux : l’impression à chaque nouvelle de faire un tour de manège à sensations ! J’ai donc VU en quelques heures (le recueil se lit si vite…) défiler sous mes yeux avides ces nouvelles fraîches et intenses, fascinantes dans leur noirceur et pertinentes dans leur respect du thème imposé : non pas une réussite mais onze ! En un mot : HYPNOTIQUE !

L’intérêt de la nouvelle est aussi de découvrir sous une autre facette des auteurs que l’on connait déjà, je pense à Olivier Norek par exemple, dont le style est ici bien différent : la nouvelle impose des règles d’écriture autres que pour le roman, tout doit être dit et vite… Le lecteur doit comprendre, ressentir, frissonner en un laps de pages très court : c’est un véritable challenge d »écriture! Je ne connaissais pas certains auteurs mais ce recueil m’a donné envie de les lire plus longuement…

Je vous propose de découvrir par une courte présentation chacune de ces nouvelles :

  • « Regarder les voitures s’envoler » – Olivier Norek : l’étonnante et explosive rencontre de deux adolescents pas comme les autres…
  • « Nuit d’acide » – Julie Ewa : le cauchemar d’un enfant victime du trafic d’êtres humains…
  • « The Ox« – Fred Mars : le club libertin le plus lucratif de Londres est le théâtre d’un crime horrible…
  • « Le mur » – Claire Favan : un récit post-apocalyptique : quand arrive la fin de l’humanité…
  • « Demain » – René Manzor : une jeune femme, voyante extra-lucide, a la vision d’un crime et tente de venir en aide à la victime.
  • « Transparente » – Amélie Antoine : quand une femme devient insignifiante aux yeux de ses proches…
  • « Anaïs » – Fabrice Papillon : un schizophrène en proie des hallucinations morbides commet l’irréparable…
  • « La tache » – Gaëlle Perrin-Guillet : une nouvelle fantastique « coup de coeur » pour moi, une situation « tétanisante » qui m’a rappelé une de mes premières lectures adolescentes dans le genre, Jacques Sternberg « Le Brochet »…
  • « Private eye » – R.J. Ellory : un journaliste d’investigation, habitué des traques et filatures est pris à son propre jeu…
  •  »Tout contre moi » – Johana Gustawsson : l’intense esquisse d’un thriller domestique surprenant.
  • « Darkness » – Barbara Abel/ Karine Giebel : une jeune femme perd la vue à la suite d’une agression à l’acide, pour quelle raison l’avoir torturée de la sorte ?

A lire avec délectation ! Je remercie chaleureusement les éditions Belfond via NetGalley pour la lecture de ce recueil.