Les ombres de la toile – Chris Brookmyre – Editions Métailié, Avril 2020.

Une intrigue intense, des rebondissements palpitants, des personnages attachants : voici les ingrédients de ce thriller 2.0 qui ravira sans aucun doute les amateurs de suspense et d’action. Nous pénétrons avec Chris Brookmyre dans le monde de la cybercriminalité.

Samantha Morpeth est une fille réservée, dévalorisée par sa propre mère, rackettée par des dealers et soufre-douleur des filles de sa classe… Depuis que sa mère a été incarcérée pour trafic de drogue, elle est obligée de s’occuper seule de sa jeune soeur handicapée et doit pour cela abandonner ses études. Mais dès qu’elle se trouve derrière l’écran de son ordinateur, sa personnalité change, elle devient Buzzkill, un célèbre hacker…

Jack Parlabane, quant à lui est un journaliste d’investigation qui traverse une mauvaise passe. Viré de son précédent job, il vient de retrouver un travail dans un quotidien en ligne, mais est victime d’un chantage…

Ces deux personnages vont nous entraîner dans une sombre histoire d’espionnage industriel, au scénario retors et machiavélique : l’auteur semble maîtriser parfaitement son sujet, je dis « semble » car je n’y connais absolument rien! De mon petit point de vue, j’ai trouvé le résultat bluffant. A de nombreuses reprises au cours des multiples péripéties de l’intrigue, l’ingéniosité dont fait preuve Chris Brookmyre m’a vraiment épaté, même si j’étais parfois dépassée par le côté technique de certaines explications… J’ai aimé ce roman car l’univers dépeint est fascinant et inquiétant également : tout ce que ces petits génies peuvent faire avec nos données est terrifiant… Toutefois, je serai bien en peine de résumer cette histoire, voire incapable tant il y a d’événements… Peut-être n’étais pas suffisamment concentrée pour comprendre les tenants et les aboutissants de l’ensemble de l’intrigue ? Mais je me suis trouvée en si bonne compagnie auprès de Jack, Sam et Lilly! Je me suis attachée à eux, notamment à Sam, qui a beaucoup de points communs avec cette autre hackeuse célèbre : Lisbeth Salander de Millenium… Je n’avais qu’une hâte : savoir s’ils allaient s’en sortir… Et donc en dépit de ce tourbillon d’informations et d’actions qui m’ont un peu perdu, je me suis accrochée car le charisme des personnages et l’ingéniosité de l’auteur m’ont emporté.

Je remercie Net Galley et les Editions Métailié pour leur confiance.