Ma première année de blog s’achève : oserais-je dire que je n’ai pas vu passer cette année par ailleurs si compliquée ! Tant de découvertes livresques qui m’ont permis de passer d’excellents moments, presque égoïstement si je ne les partageais pas avec vous! Pour clore 2020, je vous livre pêle-mêle une rétrospective de mes Coups de Coeur de l’année.

L’outsider – Stephen King – Albin Michel – Janvier 2019.

Peurs ancestrales, portrait de l’Amérique au travers d’une petite ville où tout le monde se connaît, bons vieux tubes rock n’roll… Lire la chronique

Né d’aucune femme – Franck Bouysse – La Manufacture du Livre – Janvier 2019.

De ce livre jaillit une lumière éblouissante que mes yeux ne sont pas prêts d’oublier… Lire la chronique

Persona – Maxime Girardeau – Editions Fayard/Mazarine – Février 2020. Un homme drogué aux barbituriques se réveille dans un bâtiment abandonné, les membres entravés, enfermé dans un tonneau de bois, le corps tailladé de profondes entailles. Lire la chronique.

Okuribi : renvoyer les morts – Hiroki Takahashi – Editions Belfond, Octobre 2020. Très court roman mais que l’on ne peut oublier : il m’a bercée de poésie, de lyrisme de façon très agréable, envoûtante, avant de me transpercer par sa violence, sa brutalité. Lire la chronique.

Nous rêvions juste de liberté – Henri Loevenbruck – J’ai lu, Mars 2017.

Un récit qui va droit au cœur, une quête initiatique bouleversante à travers les Etats-Unis… Lire la chronique.

Succession – Patrick Cargnelutti – Black Piranha, Septembre 2020. Une immersion totale et brutale dans un monde de violence, de corruption et de trahison qui n’épargne personne. Lire la chronique.

Le Manuscrit inachevé – Franck Thilliez – Fleuve Editions, Mai 2018. Quelle lecture ! Ultra-passionnante, vertigineuse et terriblement ténébreuse dans tous les sens du terme. Lire la chronique.

Il était deux fois – Franck Thilliez – Fleuve Editions, Avril 2020. Franck Thilliez au sommet de son art :attention chef d’oeuvre ! Lire la chronique.

Chambres noires – Karine Giebel – Editions Belfond, Novembre 2020. L’auteure possède un pouvoir démoniaque. Celui de nous transformer, nous pauvres lecteurs présumés innocents en voyeurs sadiques et tortionnaires. Lire la chronique.

Mamie Luger – Benoît Philippon – Editions Les Arènes, Mai 2018. Elle m’a tapé dans l’œil, m’est allée droit au coeur la Mamie Luger ! Lire la chronique.

Photo de Anna-Louise sur Pexels.com

Je vous remercie de me suivre et de partager avec moi cette passion que nous avons pour les livres, ces mondes imaginaires qui ressemblent parfois tant à la réalité. Je vous souhaite à tous de belles découvertes littéraires pour l’année à venir: que chacun trouve son bonheur, sa petite étoile dans les pages d’un livre et le monde n’en sera que meilleur!

Je vous souhaite à toutes et a tous une excellente année 2021!!!