Les vagues reviennent toujours au rivage – Xavier-Marie Bonnot – Editions Belfond Noir, Janvier 2021.

Le commandant Michel De Palma, alias Le Baron, est un ancien de La Brigade Criminelle de Marseille. Désormais retraité, il possède une carrière bien chargée puisque 6 autres volumes relatent ses enquêtes. Je n’ai lu aucun de ces précédents tomes mais cela n’a en rien gêné ma lecture. Le gradé de la police judiciaire, mélomane à ses heures perdues, songe à couler des jours heureux sur son bateau, lorsqu’il apprend le suicide supposé de Thalia Georguis, son grand amour de jeunesse. Médecin psychiatre spécialisée dans l’accueil des migrants, Thalia avait voué sa vie aux missions humanitaires en Méditerranée, s’attirant les foudres de groupuscules d’extrême droite. De Palma qui ne croit pas au suicide de son ancienne maitresse s’interroge sur un manuscrit retrouvé au domicile de Thalia, retraçant le parcours d’Amira, une jeune réfugiée syrienne prête à tout pour échapper aux horreurs de la guerre. Persuadé qu’Amira détient une part de vérité concernant la mort de Thalia, l’ancien commandant va tout mettre en œuvre pour la retrouver.

Rien ne sied mieux au polar qu’un sujet d’actualité, traité en profondeur et humanité. Avec une plume vive et sensible, X.M. Bonnot nous plonge dans un roman-témoignage sur le sort réservé aux migrants, qui entre espoir et désillusion tentent d’échapper aux horreurs d’un pays en guerre, en essayant de trouver refuge dans des terres lointaines qui ne sont pas toujours plus hospitalières. Comment ne pas être sensible à la jeune Amira, seize ans, dont on découvre le parcours dans le manuscrit écrit par Thalia? Glaçant, édifiant et pourtant si commun à ces exilés qui fuient la guerre, séparés de leur famille dans des camps de fortune comme celui de Lesbos en Grèce.

Le personnage de Thalia Georguis, médecin à l’ONG Mare Nostrum, met en lumière le combat que mènent les travailleurs sociaux et les bénévoles pour venir en aide aux réfugiés. L’écriture clairement engagée de l’auteur dénonce l’activisme d’extrême-droite, dirigé par des groupuscules néo-nazis prêts à tout pour mener leurs croisades barbares.

En s’attaquant à ce problème de société, X.M. Bonnot soulève les consciences et ravive notre humanité. Si comme moi, vous avez été très sensible à l’Entre-Deux-Mondes d’Olivier Norek, vous apprécierez sans nul doute ce roman très documenté, dur et touchant à la fois. Je remercie les Editions Belfond Noir et la plateforme NetGalley pour cette lecture.