Une voisine encombrante – Shari Lapena – Presses de la Cité – Mai 2021.

Aylesford, banlieue new-yorkaise. Une résidence pavillonnaire huppée où il fait bon vivre, est un cadre de vie idéal et recherché. Plusieurs couples y vivent en bonne harmonie jusqu’au jour où Olivia Sharpe découvre que son fils a pris la mauvaise habitude d’entrer par effraction dans les maisons voisines pendant l’absence des propriétaires, pour fouiller dans leurs ordinateurs. Accablée de honte, elle décide d’envoyer une lettre d’excuse anonyme aux personnes concernées. La vie reprend son cours, entre réceptions amicales chez les uns et les autres, club de lecture ou parties de golf, mais tout cela vole éclat lorsque le corps de la séduisante Amanda Pierce est retrouvé dans un lac de la région…

Le comité des personnages conviés par l’auteure est assez restreint, nous suivons quatre familles qui se fréquentent dans ce quartier pavillonnaire réputé, les liens qui se tissent entre eux sont particuliers et on se rend vite compte que derrière le vernis apparent de leurs relations se cachent des secrets et des tromperies conséquentes. Chaque personnage joue donc un rôle précis dans cette intrigue, personne n’est épargné, tous sont suspects, c’est ce qui rend ce roman passionnant. Je regrette cependant que les policiers soient relégués au rang de figurants : leurs personnalités ne sont pas du tout développées. Tout se joue dans ce noyau formé par ces couples de voisins.

L’essentiel étant de passer un bon moment de lecture, le pari est gagné puisque j’ai dévoré ce roman. Toutefois, je n’ai pas été surprise par le dénouement, ayant eu assez tôt des suspicions concernant le coupable qui se sont révélées exactes. Et puis, une fois ma lecture terminée, je me suis rendue compte que les évènements qui surviennent au départ et auxquels on accorde beaucoup d’importance, ne sont finalement pas développés comme je l’espérais. Bon, peut-être que je me lasse aussi un peu des thrillers domestiques…

Je remercie les Editions Presses de La Cité et la plateforme NetGalley pour cette lecture.