Street Art Contexte [s] II – Olivier Landes – Gallimard, coll. Alternatives – 2021.

Ce livre m’a été envoyé par Babelio lors d’une Masse Critique Graphique, je l’ai reçu aux alentours de Noël et autant vous dire toute de suite que c’est un magnifique cadeau, recevoir un livre de cette qualité m’a fait immensément plaisir. Je suis sensible à l’art urbain, raison pour laquelle j’ai sélectionné ce roman, et j’ai été ravie d’en apprendre plus sur ce mode d’expression. Chaque page offre une surprise, une émotion, une réflexion.

Le street art est « un phénomène majeur de l’histoire récente de l’art contemporain » et mélange deux univers aux antipodes l’un de l’autre: la rue et l’art. Il se développe dans les grandes villes (mais pas uniquement) et bénéficie d’un rapport intime avec le public : conçu au cœur d’un patrimoine accessible et partagé, l’art urbain introduit de l’émotion, de l’esthétique dans des espaces standardisés conçus pour fermer et délimiter. L’art urbain attire le regard, sort les villes de la grisaille, humanise et provoque l’échange; il est « spontané, photographique et viral », car il est véhiculé par les réseaux sociaux et donc accessible à tous.

Grâce à des explications passionnantes et des photographies soigneusement sélectionnées pour leur éloquence, en France et à l’international, ce livre d’une grande richesse m’a permis de comprendre ce qui caractérise le street art. De l’importance de l’environnement choisi par l’artiste : détournement urbain, utilisation d’éléments architecturaux pour créer un complément narratif au dessin, le contexte influe sur la perception que le public a de l’œuvre. J’ai été très surprise par les moyens techniques utilisés pour parfaire le réalisme souvent époustouflant des créations, les méthodes sont parfois basiques pour un résultat incroyable, d’autres requièrent patience et méticulosité pour inclure finesse et poésie. Est également évoquée la problématique liée à ce qui autrefois était considéré comme une « sous-culture » devenue sous l’effet de la médiatisation une culture de masse : le développement de multiples projets publics souvent institutionnalisés ne va t-il pas à l’encontre de la liberté et de l’impertinence qui ont fondé le mouvement ?

Les artistes urbains ont un rôle social, ils sont des illusionnistes porteurs de messages pacifiques mais engagés, contre la violence, les injustices, pour la lutte pour la préservation de l’environnement. Les œuvres présentées dans ce livre sont récentes, nombre d’entre elles évoquent la pandémie et l’absurdité de certaines mesure gouvernementales inadaptées. Le street art est une belle façon de s’intéresser au monde actuel et d’en comprendre les valeurs. Ce livre ravira les amateurs de culture urbaine et les autres bien évidemment, en somme toute personne entre 7 et 117 ans ouverte à un regard différent et passionnant sur le monde qui nous entoure. Je remercie sincèrement Babelio de m’avoir offert ce précieux livre.