Dix âmes, pas plus – Ragnar Jonasson – Editions de la Martinière – 14 Janvier 2022.

Una, une jeune enseignante de Reykjavik, traverse une mauvaise passe : elle n’a pas de poste fixe ni de salaire conséquent, elle est esseulée, sans véritable ami ni raison de vivre. Une annonce parue dans le quotidien local l’intrigue : « recherche professeur au bout du monde ». Le village de Skalar, situé à l’extrémité de la péninsule de Langanes a en effet besoin d’un enseignant pour prendre en charge l’éducation de deux fillettes de sept et neuf ans. Una saisit l’occasion de faire un break avec un quotidien morose. Mais une fois sur place, elle se rend vite compte que le village est véritablement isolé de tout et ne compte que dix habitants !

Una est une citadine, sa réticence à vouloir poursuivre cette aventure semble compréhensible. Dans ce petit village, tout le monde se connait : forcément 10 habitants, on peut même dire qu’il n’existe aucun secret pour personne et que tout le monde est au courant des faits et gestes de ses voisins. Entre l’anonymat d’une grande ville et la promiscuité imposée par ce village isolé, le choc est important pour la jeune femme. D’autant plus qu’elle n’est pas véritablement accueillie comme il se doit par les habitants qui semblent étrangement assez hostiles envers elle. Elle sympathise tout de même avec Salka, la jeune femme chez qui Una loge, et mère de Edda, l’une des deux élèves. Elle éprouve également de l’attrait pour Thor, un homme séduisant et énigmatique. Mais au fil des jours, Una ne s’habitue pas à l’atmosphère du lieu : elle entend des bruits, des chants de berceuse la nuit… Jusqu’au drame qui va définitivement la lier à ce village.

Je précise que cette histoire se déroule en 1985… Pas de téléphone, pas d’internet… Et en l’occurrence pour Una, même pas de poste de télévision ! Le seul contact avec le monde extérieur se limite aux journaux lorsque l’épicerie du coin les reçoit !! Idéal pour situer ce genre de récit! Difficile de quitter ce huis-clos oppressant, situé de plus dans une région où les journées sont extrêmement courtes et très sombres en raison d’un climat des plus rudes. Il n’y a pas d’action dans ce roman qui privilégie une atmosphère pour le moins pesante et de sombres secrets plus ou moins bien gardés. Les amateurs de romans à suspense nordiques seront ravis de découvrir ce nouveau roman de Ragnar Jonasson, où l’auteur laisse une place de choix aux fantômes…

Je remercie les Editions de La Martinière, via Netgalley pour cette lecture très divertissante.