Une autobiographie de Barbe-Bleue – Brigitte Lurton – Librinova – Mars 2022.

Etonnante découverte que ce court roman consacré à la vie de Gilles de Rais, célèbre chevalier de la Guerre de Cent ans qui combattit auprès de Jeanne d’Arc, mais plus célèbre encore pour avoir inspiré à Charles Perrault le personnage horrifique de Barbe-Bleue. Un être aussi cruel, sadique, pervers, dénué d’humanité, peut-il exister dans la vraie vie? Les tueurs en série ne sont pas l’apanage d’une société moderne et décadente, loin de là, et cette autobiographie romancée de ce terrible seigneur, violeur, tueur de femmes et d’enfants, nous le rappelle à juste titre.

Cette autobiographie peut être divisée en deux parties, la première relate le point de vue de Gilles de Rais, d’une voix froide et dénuée d’émotion, qui tente d’expliquer ce qui l’a marqué durant son enfance pour qu’il devienne par la suite le personnage affreux que l’on connait. Né dans une famille assez fortuné d’Anjou, le garçon très rustre préférait la chasse et l’équitation aux cours que l’incitait à suivre sa mère. Parti tôt à la guerre, il aime asservir la population et ne tarde pas à commettre des actes abominables sur des enfants. Pour couper court aux rumeurs, il se marie mais chacune de ses épouses connaîtra une fin sordide. La seconde partie prête voix aux nombreuses épouses qui se sont succédées auprès du seigneur : souvent naïves, aspirant à une vie meilleure ou redoutant le mariage, les jeunes femmes sont vite méprisées et traitées comme des bêtes sous le joug de cet homme imposant qui tue sans hésiter quiconque lui résiste.

J’ai passé un bon moment de lecture avec ce livre que je n’attendais pas, découvert en libre accès sur la plateforme #Netgalley. Le travail de l’auteure est conséquent : les recherches historiques et le souci d’un vocabulaire riche et éloquent contribuent à passionner le lecteur autour de ce personnage aussi répugnant que fascinant. Imaginer une époque où certaines personnes, dotées de pouvoir et d’argent pouvaient se permettre de commettre des crimes aussi horribles et ce durant de longues années avant d’être arrêtées, est véritablement terrifiant. Je vous conseille ce court roman (2 h 30 de lecture environ) qui mêle habilement fiction et faits historiques glaçants.