Le bureau des affaires occultes – Eric Fouassier – Le Livre de Poche, Avril 2022.

Un roman policier historique aussi sordide que mystérieux, intrigant et plaisant : une belle découverte qui promet une suite aux aventures de son héros.

En 1830, Valentin Verne, jeune inspecteur du service des mœurs est muté à la brigade de Sûreté fondée par le célèbre Vidocq pour enquêter sur plusieurs crimes étranges : des suicides incompréhensibles qui menacent le régime de Louis-Philippe. Les victimes qui selon leurs proches se portaient jusque là très bien, commettent subitement un geste désespéré après avoir croisé leur reflet dans un miroir… De quoi intriguer le jeune Valentin qui se passionne pour la chimie et la médecine ainsi que pour l’irrationnel. Au cours de son enquête, il se retrouve dans des situations périlleuses dont il parvient à s’extirper avec génie et tombe sous le charme d’une jeune comédienne qui va l’aider dans sa quête. Mais Valentin est un être mystérieux qui cache bien des secrets…

Des quartiers huppés aux bas-fonds sordides de la capitale, ce récit très bien documenté au niveau historique est passionnant. Nous croisons quelques personnages ayant véritablement existés dont le célèbre Vidocq. La construction du récit est surprenante, mais je n’en dis pas plus! Les pas de Valentin le mène sur la trace d’un pervers insaisissable que traquait déjà son propre père. On découvre les actes horribles de cet homme surnommé Le Vicaire par l’intermédiaire du journal de Damien, l’une de ses petites victimes. De rebondissements en révélations que je n’ai pas vu venir, j’ai dévoré ce roman dont j’attends impatiemment de lire la suite intitulée Le fantôme du vicaire, pour avoir réponse à toutes mes questions…

Publicité