L’autre vérité – Mary Elise – Auto-édition, Janvier 2019.

Allison Baker mène une vie paisible de mère de famille dans la banlieue de Chicago, jusqu’au jour où elle découvre son salon transformé en scène de crime sanglante. Son mari Garret, un ingénieur en informatique et Ethan, son fils de douze ans ont disparu. Assassinat, enlèvement ? Allison attend une demande de rançon qui ne vient pas tandis que la police n’a aucune piste. Allison décide de mener sa propre enquête et ne tarde pas à rencontrer une autre femme à qui il est arrivé la même histoire: Rachelle Smith est une asiatique qui vit sous une fausse identité, et consacre sa vie à enquêter en secret sur une mystérieuse organisation. Les deux femmes vont alors s’unir dans la quête d’une effroyable vérité.

Ce roman d’action, premier thriller écrit par l’auteure, m’a fait découvrir le ninjutsu (ensemble d’arts et techniques d’origine traditionnelle, pratiqués par les ninjas) que pratique Rachelle Smith, kunoichi (femme ninja) chevronnée qui utilise cette discipline contre les membres d’une secte aux théories eugéniques. Pour rallier Allison à sa cause, Rachelle décide de la former elle aussi au ninjutsu pour en faire sa disciple. Scènes d’action et de combats sont donc mises en avant dans ce roman, et sont particulièrement bien menées ( je vous avoue tout de même que je n’y connais pas grand chose 😊). Leur but commun est donc de démasquer cette société secrète qui a détruit leur famille. Mais les choix auxquels vont être confrontées les deux femmes vont remettre en question leur amitié. Les notions de bien et de mal sont bouleversées dans ce récit où personne n’est là où on l’attend. Vengeance, trahison et manipulation sont également au programme de ce roman pour le moins irréaliste et fantasque mais qui se lit très facilement. Je ne suis pas sûre d’avoir compris les motivations d’Allison quant au sort qu’elle réserve à ses enfants, mais bon… Le rythme alerte et le style irréprochable de l’auteure m’ont permis de passer un bon moment de lecture, même si à priori je ne suis pas une fan de ce type de littérature ou de films consacrés aux arts martiaux.

Je remercie Mary Elise de m’avoir offert via Simplement Pro de découvrir son univers.