Langue aux chats – Xavier Caron – Editions Librinova – Octobre 2020.

Ne vous fiez pas à la quiétude qu’inspire la photographie de couverture : ce roman éprouvant plongera son lecteur averti dans un récit terriblement captivant et non moins sordide ! Troisième roman d’un auteur à découvrir, Langue aux chats, vous entrainera sur la piste d’un tueur en série qui défie les statistiques : suivez le chat !

Qui peut prétendre être aux meilleures loges pour observer un crime que le chat de la maison ? Par essence curieux, farouche (mais trop peu), le chat se faufile, à pas feutrés et ne détourne pas le regard quand la violence se fait fatale… Une jeune femme, séquestrée dans une maison inconnue, est violemment assassinée par son bourreau. Le style subtil de l’auteur suggère une scène horrible et nous voilà avec un premier chapitre qui donne très envie de lire la suite!

L’auteur nous entraine en région champenoise, aux alentour de Reims, où Muriel, mère de famille mélancolique, assiste impuissante à la déliquescence de son mariage. Son époux, Patrick, la délaisse et disparait même parfois la soirée, voire la nuit entière. Cette fois, son absence est plus longue encore. Muriel se confie à son médecin, le Docteur Laviolette, et rapidement un soupçon pèse sur Patrick : est-il lié au meurtre de cette jeune femme, retrouvée assassinée dans la forêt ?

L’auteur accorde un soin particulier aux portraits de ses personnages: avec empathie, le lecteur comprend les motivations des uns et des autres et ira de surprises en surprises. Nous plongeons dans l’esprit du tueur, qui revient sur son enfance et l’on comprend progressivement son cheminement. Certains passages difficiles et malsains font monter la tension, le suspense est bien présent. Lorsque les policiers entrent en scène, les rebondissements affluent et nous entrainent vers un dénouement parfaitement inattendu et surprenant.

Les chats ne sont jamais loin: au détour d’un couloir, sur un appui de fenêtre, dans le titre d’un chapitre… La référence au félin est omniprésente, créant mystère et moments de poésie. Parfois sa présence allège la tension du récit ou au contraire la sublime! J’ai beaucoup apprécié cette façon originale de présenter ce roman policier, mais ce qui m’a le plus époustouflé est le dénouement particulièrement surprenant de cette énigme hors-norme!

Je remercie l’auteur, Xavier Caron, ainsi que les Editions Librinova pour cette lecture étonnante !